Traduction fr

Les Tillandsias

 

Les Tillandsias ne constituent qu'un des nombreux genres de cette grand famille que sont les Broméliacées à laquelle appartient le "pineas" ananas comosus, et la fameuse "Spanish mousse" T. usneoides. Le genre Tillandsia compte aujourd'hui plus de 500 espèces reconnues. A coté des genres, Aechmea, Billbergia, Vriesea, Pitcairnia et bien d'autre, le genre Tillandsia est l’un des plus riche et des plus varié.  Il a été déterminé en 1737 par Carolus Linnaeus et dédié à un médecin et botaniste Suédois EliaTillands (1640-1693)


             Selon la légende: Elias Tillands. Lors d'un voyage botanique en Laponie par la mer fut pris dans une tempête qui le plongea dans une grande frayeur. Au retour il refusa de remonter dans le bateau et au lieu des 300 km maritimes, il préféra effectuer 2000 km à piedIl resta dans les mémoires comme "L'ami de la terre ferme"
Un paradoxe pour celles que l'on appelle désormais: "les fille de l'air"
En Espagne "claver del aire"


              Les tillandsias sont originaires du continent Américain. Leurs habitats s'étirent de la Floride jusqu'au Nord de l'Argentine, ainsi que les Antilles du niveau de la mer et jusqu'à 4000 m d'altitude dans la Cordillére des Andes

 
 
Ces plantes sont dites épiphytes car elles sont capables de pousser sans terre. Grâce à leurs crampons fixateurs on les trouve accrochées sur les branches des arbres, les parois rocheuses et même sur certains cactus colonaires. Il est également fréquent de voir Tillandsia recurvata et bien d'autres variétées sur les fils électriques Cette particularité a pousser sans terre leurs ont permis de coloniser des biotopes pauvres en substances organiques
 
        
      Crampons   
 
L'aspect insolite et cocasse de ces plantes les rendent très attractives. Selon les variétés, elles peuvent être duveteuses T. plumosa, bulbeuses T. seleriana, herbacées T. juncea, filiformes T. argentea ou bien huppées  T. punctulata. Certains noms en disent long sur leurs aspects: T. caput-medusae, provenant du latin "tête de méduse" T. bulbosa pour sa forme bulbeuse, ect...
 
                       
 

La beauté de leurs fleurs, la couleur de leur bractée, sont des caractéristiques de ces plantes. L'intensité de ses violets T. ionantha, la richesse de ses rouge T. albertiana, T. funckiana, l'éclat de ses jaunes T. ixioides, T. crocata, offrent une délectation pour les yeux. Lors du cycle de floraison, le feuillage de certaines variétés prend des teintes rouges T. ionantha, T. brachycaulos.T. velutina. De nombreuses tillandsias ont une longue floraison délicatement parfumée T. crocata, T. straminea, T. streptocarpa, T. xiphioides, T. duratii, T. mallemontii. Pendant ou après la floraison, une série de rejets se forment multipliant ainsi les plantes qui au cours des années finisent par former de magnifiques touffes, T. aeranthos, T. stricta, T. bergeri...

 

Pour une meilleure compréhension des besoins de vos plantes
nos allons diviser les Tillandsias en trois groupes

 

 Les Tillandsias de zones extrêmement arides
Dites xérophytes ou atmosphériques

 

Les feuilles sont recouvertes d'un nombre considérable de trichomes (poils absorbants) ce qui leurs donnent un aspect duveteux, blanc  argenté. Elles sont plus ou moins épaisses, plus ou moins charnues, afin de stocker l'eau dans leurs tissus. Ces plantes ne forment pas de réservoir, mais la forme de leurs feuilles, parfois évasées, peut créer des bases bulbeuses où l'eau et les débris organiques peuvent s'accumuler. Dans leurs milieux d'origine, les espèces dites xérophites ou atmosphériques ne reçoivent que très rarement de l'eau sous forme liquide (pluies), en revanche pendant la nuit, l' eau est présente sous forme de vapeur et brouillard qu'elles  absorbent grâces à leurs nombreux trichomes
Pour citer quelques espèces de ce genre: T. caerulea, T. plumosa, T. palacea, T. tectorum, et bien d'autres
...
 

Les Tillandsias de zone semi - aride
dites moyennement xérophytes

 

Ce sont des plantes originaires des endroits secs et semi - découverts. On les retrouvent en grande partie dans les forêts sèches, semi - ombragées où elle poussent accrochées sur divers arbres et épineux. Les Tillandsias dites moyennement xérophytes se développent dans des conditions atmosphériques plutôt sèches et passent ainsi de longues périodes sans recevoir d'eau directe. Cependant lors de la saison des pluies, elles reçoivent des précipitations régulières et abondantes
Pour citer quelques tillandsias de ce genre: T. aeranthos, T. balbisiana, T. juncea, T. caput-medusae, et bien d'autres
...
 

Les Tillandsias de zone humide
dites méxophytes

 

Ce sont des plantes originaires de zones climatiques tempérées ou chaudes tout le long de l'année. On les trouvent entre 800 et 1200 m d'altitude, dans les forêts tropicales tempérées et humides où elles poussent sous le couvert des grands arbres, mais aussi entre 1200 et 2000 m d'altitude où règne une très forte humidité et une relative fraîcheur la nuit et où elles se mélangent avec Orchidées, Fougères arborescentes, lichens, ect... Ce sont des plantes de grandes et moyennes  tailles. Leurs feuilles sont larges, formant des rosettes où l'eau de pluie peut s'accumuler. Pour les espèces mésophytes, les trichomes sont pratiquement absents, les feuilles sont vertes, glabres. Les crampons sont généralement plus abondants, leurs rôle principal consiste à fixer les plantes mais ils conservent la potentialité de racines classiques au contact de la matière organique. Quelques espèces de ce genre: T. multicaulis, T. cyanea, T. punctulata, et bien d'autres...

 

 Si l'on respecte quelques règles de base,
la culture des Tillandsias reste très facile pour beaucoup d'éspeces,
de plus elles sadaptent aisément à plusieur types d'expositions